immeubles de logements à cressy

1er prix
Concours pour la construction de deux immeubles de logements sociaux Minergie-P

En association avec Baillif-Loponte & associés SA

Maître de l'ouvrage:
Fondation pour le logement de la Commune de Bernex

Lieu:
Bernex, Genève

Année:
2008 - 2011
















images de synthèse: archigraphie.ch
photos: Johannes Marburg

24 appartements de catégorie HM-HBM-ZLoc

Ce projet est issu d'un concours d'architecture sur présélection organisé par une Fondation communale pour la construction de deux immeubles de logements sociaux de très haute performante énergétique.

Ces bâtiments s'inscrivent dans le nouveau quartier de Cressy, situé en périphérie du centre de Genève qui s'est fortement développé à partir d'un plan d'urbanisme très rigide et peu dense, composé essentiellement de barres d'habitation.

L'emprise au sol et le gabarit étant imposés, l'une des particularités de ce projet a été de profiter de la pente du terrain pour gagner un niveau supplémentaire et d'investir l'interstice entre les deux bâtiments en aménageant un nouvel espace de convivialité et de rencontre animé par des arcades d'activités.

Les deux immeubles de 3 et 4 niveaux, accueillant 24 appartements, sont reliés par un parking semi-enterré dont l'accès se fait de plain-pied depuis le bas de la pente, bénéficiant ainsi d'un éclairage naturel.

La typologie des appartements a été guidée par l'orientation donnée des bâtiments. Les chambres courent le long de la façade Est, alors que les séjours-cuisines s'ouvrent sur de généreux balcons à l'Ouest. Au centre, des halls d'entrée spacieux et baignés de lumière s'ouvrent sur les séjours et provoquent une sensation de générosité spatiale.

Afin d'optimiser les apports solaires, les typologies se retournent sur les pignons bien orientés, afin de bénéficier de l'ensoleillement du Sud, offrant par la même occasion des façades pignons vivantes ouvertes sur les espaces publics.
La très haute performance énergétique de ce bâtiment a été atteinte en grande partie grâce à l'isolation et l'étanchéité totale de la façade, avec la prise en compte du traitement différencié des façades selon leur orientation.

Les immeubles sont chauffés grâce à une conduite de chaleur à distance, produite par une usine d'incinération de déchets et complétée par des panneaux solaires thermiques en toiture pour le préchauffage de l'eau chaude sanitaire. De plus, la ventilation à double flux permet de récupérer la chaleur de l'air vicié extrait.